1. DE LA CREATION :

La transition épidémiologique qui a favorisé l’émergence des maladies cardiovasculaires constitue un fléau de santé publique en Mauritanie à l’instar des pays en voie de développement.

Les maladies cardiovasculaires sont caractérisées par leur gravité et le coût élevé de leur prise en charge ; à cela s’ajoute dans notre contexte local, le recours fréquent au transfert des malades à l’étranger, qui demeure prohibitif pour les malades indigents.

Nos décideurs politiques soucieux de l’intérêt national ont mis en place cette structure spécialisée appelée Centre National de Cardiologie (CNC).

Créé par décret N°2009-044 du 18 janvier 2009, le CNC est un établissement public à caractère administratif (EPA). Il est placé sous la tutelle du Ministère de la Santé, et est doté de la personnalité morale et de l’autonomie financière. Son siège est à Nouakchott.

Le Centre regroupe les anciens services de cardiologie de deux grands hôpitaux de Nouakchott (le Centre Hospitalier National et l’Hôpital Cheikh Zayed). Il fonctionne provisoirement en deux pôles séparés géographiquement, mais jumelés sous une seule administration, en attendant la construction d’une structure de regroupement approprié.

  1. LES MISSIONS DU CNC :

  • Servir de structure de référence pour le pays en matière de traitement et d’explorations des maladies cardiovasculaires ;

  • Dispenser les soins et les examens spécialisés pour les patients atteints de maladies cardiovasculaires ;

  • Assurer l’autonomie sanitaire du pays en matière de prise en charge médicale et chirurgicale des maladies cardiovasculaires ;

  • Promouvoir en collaboration avec le département de la Santé, la proximité des soins en cardiologie sur l’ensemble du territoire national ;

  • Contribuer à la réadaptation des malades cardiaques et à la prévention des maladies cardiovasculaires

  • Développer les activités de recherche dans ce domaine;

  • Servir de terrain de stage et de formation pour les différentes catégories professionnelles de la Santé.

La direction du Centre et l’ensemble du personnel sont engagés à mettre en place un outil de planification appelé « Projet d’Etablissement Hospitalier » (PEH) du Centre National de Cardiologie.

Ce projet est donc le fruit des travaux de concertation et de planification participative développé par les principaux acteurs du métier : administratifs, médecins et infirmiers, afin de mettre en place un plan cadre de développement stratégique du Centre, donnant une vision clairement étudiée avec un chronogramme des activités du projet sur 5 ans.

Ce projet préparé par des professionnels engagés assure leur détermination dans sa mise en œuvre à condition que les moyens soient alloués.


  1. OBJECTIFS ET ORIENTATIONS STRATEGIQUES

Le PEH du CNC est donc un outil de plaidoyer présenté à la tutelle, aux usagers et aux différents partenaires, sollicitant leur engagement dans une stratégie ayant une base scientifique évidente.

Le PEH n’est qu’une approche méthodologique cohérente autour des prestations hospitalières, il est composé de six projets :

1. Projet managérial : constitue le projet central relatif à la gestion globale du centre et le cadre organisationnel et de coordination entre les différents projets.

2. Projet médical : est la pierre angulaire du PEH, il définit la mission de l’hôpital, développe les prestations médicales du centre en vue d’une meilleure performance dans une approche qualité.

3. Projet soins infirmier : les infirmiers constituent la machine de production des soins, le projet vise à développer des soins de qualité et de sécurité irréprochable, en améliorant l’hygiène hospitalière et en développant des plans de formation et de perfectionnement professionnel

4. Projet social est un outil de planification des ressources humaines qui vise à rendre les conditions de travail agréable et favorise l’appartenance du personnel à son centre.

5. Projet de développement des infrastructures vise à proposer une conception génie civil et architectural d’un hôpital de cent lits regroupant toutes ses structures.

6. Projet de développement des équipements : certainement le Centre National de Cardiologie est sous équipé, par rapport aux normes minimales souhaitées. Ce projet va donc proposer un plan d’acquisition du matériel selon les priorités déclarées par les techniciens dans la formulation des orientations stratégiques.

7. Projet de coopération international vise à développer des axes de coopération avec des partenaires étrangers afin de rehausser la qualité des prestations.