Le président  exige  un travail de qualité et  le respect du délai.

 

Le  chantier du nouveau  Centre National de Cardiologie, situé  sur la route de Nouadhibou, a reçu le 23 février dernier,  la visite du président de la République, Mohmed Ould Abdel Aziz. Le but de cette visite était de s’enquérir de l’état d’avancement du chantier.

Accueilli  par le  ministre de la santé, le Pr Kane  Boubacar, du directeur du Centre National de Cardiologie, le Pr Ahmed Eba Elwelaty, le président de la République  a  d’abord  effectué, à pas de charge,  un tour des différents compartiments  de cette grande bâtisse pour  constater  de  visu l’état d’avancement du chantier et écouté  les explications détaillées  des responsables des travaux.

Au terme de sa visite, le président de la République a exigé de la part des responsables du projet, non seulement un travail de qualité,  mais aussi et surtout le respect du cahier de charge, ainsi que du  délai d’achèvement  du chantier, prévu en novembre  prochain.

Une exigence bien accueillie par le Directeur de l’établissement et  les responsables de l’Unité de Gestion du Projet, qui suivent  le dépouillement des offres  pour le matériel  d’équipement.

Démarrés en novembre dernier dans le cadre des festivités du 55e anniversaire  de  notre indépendance nationale, les travaux avancent activement. L’essentiel  des gros ouvrages  est   presque  achevé.

D’un coût de 20 millions de Dollars et d’une  capacité de 100 lits, le Centre a  pour  vocation, d’abord,  la  prise en charge des patients mauritaniens  souffrant de pathologies cardiaques,  mais ensuite d’accueillir des patients des pays voisins. L’ambition, indique le directeur du centre est de  faire  de ce nouveau centre une  structure de référence dans la sous-région ouest- africaine.