Le plan de formation du personnel du CNC, s’inscrit dans le cadre des objectifs d’opérationnalisation de la nouvelle structure en cours de construction et d’équipement.

La présente note présente succinctement le plan de formation proposé notamment les objectifs, les résultats attendus, les approches adoptées ainsi que les types de formations retenus, les centres de formation et les modalités de suivi et évaluation des stagiaires.

  1. LES OBJECTIFS DU PLAN DE FORMATION :

Ce plan de formation s’inscrit dans les priorités du développement du centre notamment celles retenues dans son Projet d’Etablissement et traduit les objectifs des projets médical, infirmier et managérial.

L’objectif général qu’il se propose d’atteindre est de développer les compétences du personnel en vue de promouvoir le niveau et la qualité des prestations du Centre.

Pour les objectifs spécifiques retenus, le plan vise à :

  • Mieux adapter les compétences des agents aux taches qui les attendent avec la mise en service de la nouvelle structure,

  • Renforcer les capacités des agents par l’approfondissement et la mise à jour des connaissances, aptitudes et pratiques techniques,

  • Développer le transfert des aptitudes pratiques par l’assimilation des expériences réussies et des modes de fonctionnement applicables pour les mettre en valeur,

  1. LES RESULTATS ATTENDUS DES FORMATIONS:

Les résultats attendus de ces différentes actions de formation se résument comme suit :

  1. Au niveau médical :

Les compétences des médecins renforcées dans les domaines de la prise en charge des malades atteints des affections cardiovasculaires, des explorations cardiaques et de la chirurgie cardiovasculaire de pointe.

    1. Au niveau paramédical :

Le personnel paramédical doté de compétences en soins infirmiers en cardiologie pour une meilleure prise charge des malades au niveau de tous les services d’offres de soins du CNC.


    1. Au niveau administratif :

Les équipes administratives et techniques dotées des compétences et outils pour mettre en place un système de gestion performant répondant aux exigences techniques de la structure.

  1. LES APPROCHES ADOPTEES :

En références aux expériences précédentes de formation dont certaines ont données des résultats satisfaisants, qui ont consisté à former le personnel en milieu et dans les situations de travail. Cette approche permet un transfert de compétences plus rapide avec un feed back conduisant à la résolution du problème de manque de performance du professionnel.

  1. Formation locale :

Deux types de formations locales seront réalisés en l’occurrence des formations en professions de soins et des sessions de formation en techniques de gestion.

Pour le premier type, des experts médicaux et paramédicaux des missions de soins assureront des formations sur place des médecins, infirmiers et techniciens de santé du CNC, par l’approche de la formation en milieu de soins garantissant ainsi un transfert des connaissances et compétences plus rapide.

Le second type de formation destiné au personnel ayant des responsabilités de gestion sera réalisé soit par des experts individuels ou encore par des institutions de formation qualifiées. La réalisation des enseignements programmés de la formation en milieu de travail sera favorisée au déplacement du personnel en dehors du Centre.

Le CNC a besoin du personnel hautement qualifié dans tous les domaines, mais surtout dans le domaine de la gestion et du management car la qualité des services offerts dépend à 85% de l’organisation selon les spécialistes de la qualité. C’est dans cet esprit qu’il est capital d’envisager la formation des surveillants des services en gestion hospitalière. Cette formation, qui sera confiée à un établissement de formation spécialisé, sera réalisée à travers l’organisation de sessions de formation à la carte avec un accompagnage sur le terrain en milieu de travail.

    1. Formation à l’étranger :

Le personnel médical, paramédical et administratif effectuera des stages de formation et de perfectionnement dans les établissements hospitaliers des pays de la BID ou de l’OCI. Cette approche permet aux professionnels du CNC d’échanger des expériences avec leurs collègues, mais surtout d’acquérir des aptitudes pratiques applicables dans leurs domaines de travail précis.

  1. DOMAINES DE LA FORMATIONS :

  1. Formation du personnel médical :

Dans ce domaine l’accent est mis sur la formation en chirurgie cardiovasculaire, en angioplastie en explorations cardiovasculaires pour les cardiologues et les résidents. Les formations prévues seront organisées soit au niveau local ou à l’étranger :

  1. Formation du personnel paramédical :

La priorité est accordée au perfectionnement des infirmiers du CNC en soins d’urgence, en soins hospitaliers en cardiologie, en soins opératoires et postopératoires et en soins de réanimation. Il est prévu de réaliser des formations locales par l’invitation de formateurs et à l’étranger à travers des stages pour des éléments clés des équipes.

  1. Formation du personnel administratif :

Les domaines prioritaires concernent la formation gestion hospitalière pour les cadres à organiser sur place par des experts hospitaliers, la formation en management de qualité, l’informatique pour les cadres et le personnel d’assistance, la formation du personnel d’appui des services sur les techniques de bureautique, secrétariat et archivage.

Un accent particulier sera mis sur la formation du personnel des services sur l’utilisation du système de gestion informatisée du Centre et ses applications après sa mise à jour. Cette formation permettra aux différents intervenants et aux différents services de maitriser les applications et l’utilisation de ce système dont dépend la gestion du centre. Les formations à réaliser comportent des sessions locales et des stages de perfectionnement à l’étranger.

  1. Autres activités de formation :

Ce volet comporte des activités en rapport avec la formation comme l’appui à l’organisation des congrès de cardiologie, l’achat de matériel didactique en cardiologie et l’achat d’ouvrages et abonnement aux revues spécialisées en cardiologie. Dans ce volet, il est prévu :

  1. Un appui à la faculté pour la formation des résidents de cardiologie, l’appui à l’ENSP pour la formation des TSS de cardiologie et l’achat de matériel didactique en cardiologie et d’ouvrages et abonnement aux revues spécialisées en cardiologie

  2. L’organisation de voyages d’étude pour des responsables à des centres similaires et aux foires des équipements médicaux et séminaires.


  1. CHOIX DES CENTRES D’ACCUEIL:

Les institutions d’accueil sont choisies, sur la base de critères de sélection objectifs et transparents. L’approche pédagogique est basée sur la formation en milieu de travail, afin de permettre aux stagiaires l’acquisition d’aptitudes pratiques auprès des professionnels expérimentés qui servent de référents de stage. A cet effet le choix du Centre d’accueil conditionne la réussite de la formation.

Les critères de sélection définis mettent l’accent sur le nombre d’activités réalisées au niveau du service d’accueil, la possession de spécialistes de haut niveau, capables d’assurer la formation et l’encadrement des stagiaires en leur offrant la possibilité de réaliser leurs activités d’apprentissage et l’existence d’un cadre de coopération entre le CNC et les Centre d’accueil permettant l’exemption des frais d’inscription aux stagiaires.

  1. MODALITES DE SUIVI ET D’EVALUATION DE LA FORMATION

Le suivi et l’évaluation des stagiaires constituent une phase importante dans le processus de la formation. Ils seront assurés par des outils conçus pour suivre la progression de la formation et de mesurer le degré d’atteinte des objectifs d’apprentissage. Ces activités de suivi et d’évaluation se font en collaboration avec le centre d’accueil des stagiaires.

A ce titre, le responsable de la formation, les tuteurs ou les référents, donneront leurs avis sur le déroulement du stage en remplissant la fiche de suivi et d’évaluation du stage élaborée à cet effet.

Les stagiaires présenteront un rapport de stage qui décrit les activités d’apprentissage réalisées, le degré d’atteinte des objectifs de stage, les points forts, les points faibles, les enseignements et les leçons tirées du stage. Ce rapport ainsi que la fiche de suivi seront remis au Centre National de Cardiologie.

Le Centre maintiendra un système de monitoring régulier pour assurer une exécution effective des activités conformément aux attentes (objectifs et résultats). Ce monitoring ciblera trois niveaux :

  • Le suivi des délais pour assurer l’exécution des activités selon le calendrier arrêté,

  • Le suivi de la qualité pour assurer l’obtention des compétences recherchées, et

  • Le suivi des couts pour assurer la bonne utilisation des ressources pour les objectifs auxquelles elles sont destinées.